Partager cet article

La philatélie ouverte sur le monde

La philatélie française célèbre le nouvel an chinois

La philatélie française célèbre le nouvel an chinois

Après avoir mis en lumière tout un cycle de célébration du nouvel an chinois pendant plusieurs années, la France met de nouveau en lumière l’astrologie chinoise avec l’émission de timbre de l’année du cochon de terre en 2019.

Bloc de timbres Année du cochon de Terre – Lanterne

L’astrologie chinoise : entre tradition et symbole culturel

Les communautés chinoises, soit un quart de la population mondiale, vont célébrer, le 5 février 2019, le nouvel an ou fête du printemps. Ce « passage de l’année » marque le début de quinze jours de festivités familiales et se clôt par la fête des lanternes. Attribué à l’empereur Huangdi – considéré comme le père de la civilisation chinoise – le premier calendrier chinois date de plus de 2 600 ans avant notre ère. C’est sur lui que s’appuie l’astrologie chinoise. Et selon elle, nous entrons dans l’année du Cochon, l’un des douze animaux du zodiaque chinois, et plus précisément du Cochon de terre.

Cette année du Cochon marque la fin d’un cycle de rotation complet des douze signes du zodiaque : c’est le moment de faire un bilan des onze années passées, avant de repartir pour un nouveau cycle. La présence de l’élément Terre, l’élément principal de l’année lunaire chinoise 2019, a pour effet de stabiliser et de fixer les énergies positives.

Le natif du Cochon mène à bien ses projets grâce à son sens de la stratégie et à son habileté dans les affaires. Tenace et obstiné quand il se fixe un but, il fait tout pour l’atteindre. Très attaché à sa famille, il ne se ménage jamais quand il s’agit de protéger les siens. Joyeux et sensuel, il aime se sentir aimé et croque la vie à pleines dents, n’hésitant pas à dépenser des fortunes pour satisfaire son besoin de plaire et d’aider les autres, quitte à se montrer naïf, car il est tout sauf suspicieux. Sociable, il a pourtant tendance à garder pour lui ses problèmes et reste toujours assez discret sur ses rêves et ses envies, de peur d’être déçu.

Entraînés par la nature généreuse du Cochon, les natifs des douze signes du zodiaque chinois peuvent s’attendre à passer une année riche de promesses, avec un sentiment d’abondance et de légèreté.

Une célébration en grande pompe à Paris, au Carré d’Encre

Afin de lancer cette nouvelle année sous le signe de l’amitié franco-chinoise, l’Ambassadeur de Chine a fait le déplacement à la boutique officielle de la philatélie en France, au Carré d’Encre à Paris.

L’ambassadeur de Chine en France avec le Directeur Gilles Livchitz, Directeur de Philaposte

L’artiste Cheng Jiang Hong, créateur des blocs de timbres émis à l’occasion du nouvel an chinois, était également bien présent pour sublimer ces blocs d’une superbe calligraphie.

Encore une belle émission philatélique qui tous les ans connaît un grand succès auprès des philatélistes français et qui fait également le bonheur des collectionneurs chinois !

Partager cet article

Guillaume est le webmaster et community manager de l'Association. Il a présenté en compétition "Les Vikings" et une collection sur "La Sicile". Il s'intéresse tout particulièrement aux timbres de France, d'Islande, d'Italie et de la poste aérienne d'Europe de l'Ouest.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>