Partager cet article

La philatélie ouverte sur le monde

Le Globe Postal Service d’Italie : l’essor d’un service postal privé ?

Le Globe Postal Service d’Italie : l’essor d’un service postal privé ?

Comme usager de la route nous connaissons bien le mot GPS qui signifie Global Positioning System. Mais connaissez-vous le GPS (Globe Postal Service), l’opérateur postal privé italien ?

Il existe en effet un autre GPS, le Globe Postal Service. Il s’agit d’une Poste privée italienne reconnue par l’U.P.U. (Union Postale Universelle).Les « timbres », sous forme de vignettes, sont vendus dans les  petits commerces (aussi revendeurs de cartes postales) des villes italiennes touristiques.

Ces vignettes sont accolées à un code QR sur le timbre et sur une partie détachable à conserver.
Celles-ci ne sont à utiliser que sur carte postale et à déposer dans des boîtes aux lettres bien spécifiques (voir illustration). Actuellement, ils sont vendus 1,30 € pour l’Europe alors que les timbres de la Poste Italienne sont vendus 1,00 €. La particularité et l’originalité, qui peuvent expliquer le surcoût, sont les suivantes :

• L’expéditeur appose la vignette et son code QR sur une carte postale et la dépose dans la boîte spécifique.
• Il peut créer une vidéo. Il se connecte sur le site (Global Postal Service) avec son smartphone, transfère la vidéo réalisée en indiquant les références du code QR conservé.
• Le destinataire reçoit la carte postale, se connecte au site GPS présente, avec son smartphone, le code QR qui est sur la vignette et peut visionner la vidéo préparée par l’expéditeur.

Pour les philatélistes la question est : est-ce que cette vignette peut être considérée comme un timbre ? Il semble que oui, ces figurines ont permis l’acheminement de courrier et cette Poste privée est reconnue par l’UPU. Il semblerait préférable de ne pas détacher le timbre de la carte et conserver l’ensemble.

Partager cet article

Guillaume est adhérent depuis le 09/10/2016. Il a présenté en compétition "Les Vikings" et s'est qualifié au niveau régional depuis la Fête du Timbre 2016. Il prépare également une collection sur "La Sicile". Il s'intéresse tout particulièrement aux timbres de France, d'Islande, d'Italie et de la poste aérienne d'Europe de l'Ouest.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>