Partager cet article

Histoire de timbres Français / La philatélie ouverte sur le monde

Nouveau bloc de Timbres Français sur les capitales européennes : Tallinn

Nouveau bloc de Timbres Français sur les capitales européennes : Tallinn

Le 23 avril 2018, La Poste vous invite à continuer la ballade à travers les capitales européennes, avec le bloc de timbres consacrés à la ville de Tallinn. Cette série a été initiée en 2002 avec Rome, Bruxelles, Prague, Lisbonne, Paris, Vienne…

 

Un peu dʹhistoire

Les Allemands l’appelèrent longtemps Reval, mais le nom Tallinn provient de ses origines danoises. Le site de cette cité portuaire et marchande, sur les confins de la mer Baltique, fut identifié très tôt comme lieu stratégique par les peuples du Nord.

C’est là que les Danois bâtissent, en 1219, la première forteresse qui deviendra membre de la Ligue hanséatique avant d’être vendue aux chevaliers Porte-Glaive et Teutoniques, devenant l’un des centres de la Confédération livonienne. Elle est ensuite prise par les Suédois en 1561 et enfin conquise par Pierre le Grand en 1710, ce qui consacrera son rôle de plateforme maritime et ferroviaire entre l’Empire russe et les puissances européennes.

Après une brève période d’indépendance, de 1918 à 1940, et un bombardement destructeur par l’armée Rouge, Tallinn et l’Estonie seront intégrées à l’URSS jusqu’en 1991, date à laquelle la ville fait face à un avenir incertain. Mais, 25 ans plus tard, elle est devenue l’une des capitales les plus dynamiques de l’Union européenne et un laboratoire de nouvelles technologies, qui a notamment donné naissance à la plateforme de visioconférence Skype qui a révolutionné les modes de communication.

Entourée de murailles formidablement conservées, la ville de Tallinn est surmontée du château de Toompea, l’ancienne forteresse remaniée à l’époque de Catherine II devenue parlement du pays. Elle possède aussi des joyaux tels que l’éblouissante cathédrale Alexandre-Nevski qui symbolise l’influence tsariste en Estonie. Mais c’est surtout dans ses rues médiévales, dans le prolongement de la porte de Viru qui constituait l’avant-poste d’un système de défense au XIVe siècle, ou sur la place de l’Hôtel de ville avec ses demeures raffinées et ses commerces, que s’organise la vie de la cité, ses festivals, ses marchés, suivant des traditions qui remontent aux origines. Son centre historique est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

Partager cet article

Guillaume est adhérent depuis le 09/10/2016. Il a présenté en compétition "Les Vikings" et s'est qualifié au niveau régional depuis la Fête du Timbre 2016. Il prépare également une collection sur "La Sicile". Il s'intéresse tout particulièrement aux timbres de France, d'Islande, d'Italie et de la poste aérienne d'Europe de l'Ouest.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>