Partager cet article

Histoire de timbres Français

Comment débuter en philatélie et s’initier à « la collection »

Comment débuter en philatélie et s’initier à « la collection »

Qu’est-ce que nous pousse à « aimer » ce petit bout de papier appelé timbre ? Comment ce petit bout de papier de quelques centaines de millimètres carrés arrive à nous transporter dans le temps ou à nous immerger dans le monde de l’art, de la technique, de la faune et de la flore … ?

Voilà quelques questions de fond sur lesquelles il faut s’attarder avant tous conseils car leurs réponses peuvent s’avérer plus que révélatrices vis-à-vis du leitmotiv qui nous guidera dans cette passion. Pour éclairer un peu les esprits, je tiens à vous faire partager quelques mots d’un philatéliste chevronné, Rodolphe Hipp, qui définit et explique l’art de collectionner des timbres.

« Pourquoi collectionner des timbres ? Il n’y a pas de véritable raison de collectionner les timbres, ni de collectionner quoique ce soit ! L’origine de cette manie nous vient probablement des ombres de notre préhistoire. D’abord un besoin, l’esprit de possession et de survie ont poussé l’homme préhistorique à accumuler tout ce qui lui conférait une certaine préséance vis à vis de ses semblables. C’était certainement des armes, des cailloux, de la nourriture ! Il engrangeait ! Depuis, l’esprit a évolué, la puissance physique n’est plus que aléatoire et la survie est plus ou moins assurée ! Maintenant c’est le savoir et l’esprit qui sont le souci majeur de la gente humaine, même si cet esprit est parfois limité ! Le savoir et l’intelligence sont maintenant les seuls moyens d’obtenir la puissance, mise à part l’argent. S’élever en accumulant des connaissances : Voilà l’objectif inavoué des collectionneurs de timbres ! Rassembler des timbres, connaître leur destin, leur utilisation postale, s’intéresser a leur histoire. Mais aussi de construire quelque chose, une collection est un monument à sa manière, s’élève, se mette en valeur, même s’il pratique son art en solitaire !

Collectionner les timbres ! Vous avez pris cette décision pour d’innombrables raisons ! Personnellement je l’ai fait par dépit : figurez vous qu’à l’âge de 20 ans, un jeune de collègue de 16 ans qui travaillait sous mes ordres, me parlait de timbres. J’ai dû dire une énorme bêtise car il me fit la réflexion : « toi, t’y connais rien en timbres ! » C’en était trop, je n’ai pas supporté que quelqu’un puisse émettre une telle réflexion. Moi, d’origine modeste mais qui lisait des oeuvres littéraires, aimais la musique classique Bartok, Stravinski et qui lisait Schopenhauer, Dante, Nietzsche. Je suis allé illico à la Poste et j’ai acheté des timbres! J’ai cherché des correspondants dans tous les pays, avec qui j’échangeais opinions, idées et timbres. Et là, j’ai compris le sens de la collection de timbres ! Ce sens qui est devenu ma passion, j’essaie de le communiquer à d’autres. Voilà la raison pour laquelle j’ai crée mon site (*) ! Je suis en train de construire un monument modeste certes, mais mon monument ! Comme de nombreux collectionneurs ! Et on trouve plaisir à montrer, à partager son oeuvre, son monument.

C’est quoi un timbre ? Un timbre, c’est quoi ? Est-ce un bout de papier émis par La Poste pour atterrir dans nos albums ? Certainement dans l’objectif de La Poste qui se donne à coeur -joie pour nous en fournir ! Non, le timbre est avant tout une quittance pour un service à rendre, le transport de messages. Les messages, une des plus nobles activités de l’homme: communiquer pour se comprendre, se faire comprendre, pour partager connaissances, plaisirs et expériences ! Connaître l’histoire et les moyens de ce transport de messages, c’est la philatélie ! Le philatéliste s’intéresse à tout ce qui tourne autour de l’utilisation du timbre et de l’acheminement du courrier ! Il y a des généralistes et des spécialistes ! Certains se spécialisent et ne s’intéressent qu’à une certaine période de l’histoire postale et humaine, parfois seulement sur une courte période. L’histoire humaine a produit des périodes politiques qui étaient difficiles à vivre, mais tellement prolifiques en péripéties qui maintenant sont l’objectif des recherches de nombreux d’entre-nous.

L’histoire postale débutait avant l’invention du timbre et son application en 1849 (en France). Une fois inventé, les régnants s’apercevaient vite que le timbre pouvait servir comme porteur de leur image ou de leur propagande ! Naquirent les timbres à images, porteurs de messages, de propagande ! Aujourd’hui, de nombreux autres supports de messages et de communication sont nés: téléphone, radio, télévision et Internet ! La communication par courrier est de plus en plus réservée a l’envoi de factures, d’injonctions de payer … et autres bonnes ou mauvaises nouvelles. Le message ne passe plus par cette voie ! Le timbre a perdu sa raison d’être! Les entreprises affranchissent par machines, même les entreprises qui vivent par le timbre, n’utilisent plus ceux-ci alors qu’ils en vivent! Le collectionneur ne se sert pas assez des timbres de collection ! L’histoire du timbre est clôturée, terminée, il faut se rendre à l’évidence que seul le coté exploitation commerciale subsiste, au moins ce qui concerne les timbres récents ! Mais l’histoire du timbre reste vivante et c’est là notre plaisir. Collectionner les timbres, c’est faire revivre cette épopée humaine, se souvenir de ses heurs et malheurs. »

Rodolphe Hipp

Partager cet article

Guillaume est le webmaster et community manager de l'Association. Il a présenté en compétition "Les Vikings" et une collection sur "La Sicile". Il s'intéresse tout particulièrement aux timbres de France, d'Islande, d'Italie et de la poste aérienne d'Europe de l'Ouest.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>